Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rechercher
Accueil Aide MembresCalendrier Sistearth Wiki Inscrivez-vous
Nouvelles: [1/1] Pour tout problème lié à votre accès au forum, contactez Arcadia ou Oniria dans le jeu.
Pages: [1] 2   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Un peu de détente  (Lu 9176 fois)
Sashling
Arrivante (0)
Seizon
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 30



Fiche de perso Voir le profil
« le: 16 Août 2015 à 01:18:59 »

Mettant pied à terre, Sashling se dégourdit les jambes.
Cela faisait cinq jours qu'elle traînait en bord de mer pour se faire un peu d'argent avec le fruit de la pêche et elle avait besoin de se détendre un peu.
Elle fixa la bride de son fidèle Pilaf près de l'abreuvoir, flatta son encolure d'un air distrait et poussa la porte de la taverne.

Elle resta un moment sur le seuil, le temps de s'habituer au changement de luminosité.
Elle abaissa la capuche de sa cape, secoua ses cheveux poisseux, sa natte étant complètement défaite à cause du vent et des embruns.
Elle soupira, cela allait prendre un certain temps pour enlever tout ces nœuds.

Quand elle vit plus clair, elle aperçu quelques clients, qui ne semblaient pas l'avoir remarquée, et se dirigea vers le bar.

"Bonjour, je voudrais... Hum... du thé à la camomille ?"
Elle était tellement lasse qu'elle demanda la seule chose qu'elle connaissait pour se détendre... Tout en se rendant compte de sa bêtise.

Le tavernier lui lança un regard qui en disait long.
"On n'a pas !"

Sashling avait l'air si dépité, qu'il eut pitié et ajouta :
"Mais on a du café, si vous voulez boire chaud."

La jeune femme se détendit enfin :
"Merci, allons-y pour du café, je peux aller m'asseoir à cette table ?", dit-elle en désignant une table libre.
"Bien sûr, la serveuse apportera votre commande dans un instant."
"Parfait", répondit-elle avec un sourire las tout en se dirigeant vers sa table.

Une fois assise, elle étendit ses jambes et s'étira. Tellement qu'elle eut une crampe au mollet.
"AH !"
Elle se leva brusquement en cognant la table et, au passage, fit valser le plateau de la serveuse avec la tasse brûlante qui s'y trouvait. Heureusement, le café se répandit au sol et non sur quelqu'un.

Tout en essayant de poser son pied par terre pour enlever la crampe, Sashling dit :
"Excusez-moi, hum... Pouvez-vous m'en apporter un autre ? Je paierai pour les deux tasses..."

La serveuse leva les yeux au plafond d'un air exaspéré, épongea le sol et repartit vers le bar.

Le rouge aux joues, Sashling se rassit, la crampe était passée mais il restait une légère douleur.
*Bien ! Tout ce qu'il fallait pour te détendre, hein Sash ? Et en prime, tu gagnes un bleu au genou...*
Journalisée
Sashling
Arrivante (0)
Seizon
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 30



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #1 le: 18 Août 2015 à 20:36:07 »

La serveuse revint avec une nouvelle tasse et la servit.
"Merci."

Sashling bu une première gorgée.
*Parfait, ça réchauffe, ça fait vraiment du bien.*

Satisfaite, elle finit sa tasse, se leva et se dirigea vers le bar.
"Excusez-moi, avez-vous une chambre de libre ?"

"Bien sûr, vous en voulez une pour la nuit ou plus ?", demanda le tavernier, tout en continuant à essuyer un verre qu'il tenait à la main.

"Une seule devrait suffire et je prendrai un petit-déjeuner en prime."
Tout ce qu'elle souhaitait maintenant, c'était une bonne nuit de sommeil.
Elle régla sa note et monta à l'étage.

La chambre avait juste le confort nécessaire : un lit avec des draps propres, une petite table, une chaise et un petit espace pour la toilette.

Sashling jetta un coup d'oeil au miroir, elle avait une mine effroyable.
Elle entreprit alors de se décrasser et de démêler ses cheveux, elle prendrait un bain digne de ce nom une fois de retour au manoir de son clan.

Une fois contente du résultat, elle s'écroula sur le lit et s'endormit.
Journalisée
Naïra
Invité
« Répondre #2 le: 19 Août 2015 à 12:41:50 »

Néra était un petit archer qui débarquait en ce monde. Il n'avait jamais su écrire son vrai nom, aussi tout le monde l'appelait-il Néra. Certains le nommaient Bron, mais il n'avait jamais compris pourquoi tout le monde trouvait ce nom si risible. Néra était petit, brun et court sur pattes. Mais un jour, promis, il serait un grand archer...
Journalisée
Sashling
Arrivante (0)
Seizon
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 30



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #3 le: 19 Août 2015 à 21:26:37 »

Le lendemain matin, peu avant le chant du coq, Sashling se leva.
Elle n'avait pas de temps à perdre, elle devait se remettre au boulot.

Elle descendit, salua les quelques personnes présentes dont un archer assez petit.
Elle s'installa à une table et mangea un copieux petit-déjeuner.

Ayant déjà réglé sa note, elle se leva, prit ses affaires et s'en alla de la taverne.
*Allez ! Assez de repos, les chaussures ont faim !*

Néanmoins, elle espérait que son prochain séjour lui permettrait de faire connaissance avec quelques habitués.
Journalisée
Kawarschrei
Arrivant (0)
Inactifs
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 146



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #4 le: 24 Août 2015 à 17:03:17 »


Etait-ce son pas vif et décidé ? Ou bien peut-être pourrait-on accuser la douce clarté du soleil levant ?
Etait-ce prémédité ?
Tout est-il qu'en sortant de la taverne elle percuta le jeune homme qui s'appretait à y entrer.
Le choc manqua de peu de le faire tomber à la renverse et un nuage de poussière émana de sa cape élimée.


Hé bien, m'avez-vous pris pour un fantôme ou ne saviez vous pas qu'on ne peut pas passer au travers d'un humain ? lui lança-t-il d'un ton moqueur tout en lui proposant sa main pour l'aider à se relever
« Dernière édition: 24 Août 2015 à 17:09:07 par Kawarschrei » Journalisée
Sashling
Arrivante (0)
Seizon
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 30



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #5 le: 24 Août 2015 à 22:33:55 »

Sortant de la taverne d'un pas un peu trop vif, Sashling entra en collision avec une personne voulant y entrer et se retrouva assise dans la poussière un peu sonnée.
Elle entendit vaguement ce que disait l'autre et secoua la tête pour reprendre un peu ses esprits.

Enfin elle leva les yeux, aperçu une main tendue vers elle, la saisit et se retrouva sur ses pieds en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Elle épousseta sa cape, elle avait une belle marque sur son postérieur.
*Hier, je renversais une tasse et me faisait un bleu et aujourd'hui, j'ai mal au c.. et je rentre dans une personne, franchement !*

Elle regarda alors celui qu'elle avait percuté, il avait un air moqueur, sûrement en rapport avec ce qu'il venait de dire.
"Merci ! Ouf ! Excusez-moi, je suis sortie un peu trop vite, vous n'avez rien ?"
Journalisée
Kawarschrei
Arrivant (0)
Inactifs
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 146



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #6 le: 25 Août 2015 à 16:28:21 »


En l'aidant à se relever, il sentit son corps exprimer toute la fatigue causée par son voyage.


"Hé bien, à vrai dire, il ne doit pas y avoir un muscle qui ne soit pas douloureux. Mais ne vous méprenez-pas, ce sont les routes pleines d'ornières et la folie du voyageur qui les emprunte à la seule lumière du clair de lune qu'il faut blâmer." lui repondit-il en souriant puis il reprit :
"Il semble que je manque à tout mes devoirs. Laissez-moi me présenter : Kawarschrei, pour vous servir." acheva-t-il en une révérence tout à fait exagérée.
Journalisée
Sashling
Arrivante (0)
Seizon
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 30



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #7 le: 25 Août 2015 à 22:12:15 »

Soulagée que le prénommé Kawarschrei ne soit pas plus blessé qu'avant leur rencontre, la jeune femme sourit quand il fit sa révérence.

"Pour me servir ? C'est plutôt à moi de dire cela.", s'inclina-t'elle à son tour de la même façon. "Je me présente : Sashling et si vous le souhaitez, je vous offre un verre en dédommagement."

*Finalement, je ne suis pas aussi pressée que ça de retourner travailler. Ça fait cinq jours que je n'ai pas tenu une conversation avec... une personne...*
Sashling sourit de plus belle à cette pensée, car effectivement la dernière fois qu'elle avait discuté avec quelqu'un, c'était un poisson...

"Et peut-être accepteriez-vous de me raconter pourquoi vous faisiez ce voyage de nuit ? Je suis curieuse d'en connaître un peu plus sur le monde qui nous entoure et vous semblez venir d'assez loin.", dit-elle en regardant Kawarschrei. Mais en voyant ses traits tirés, elle se reprit : "Enfin... Je ne veux pas vous forcer, vous êtes fatigué, je tiens quand même à vous offrir quelque chose."

En attendant une réponse, elle jeta un dernier regard au dos de sa cape.

[HRP] Elle se situe où cette taverne ? [/HRP]
Journalisée
Naïra
Invité
« Répondre #8 le: 27 Août 2015 à 06:47:11 »

Néra se dirigeai vers un grand bâtiment qui ressemblait beaucoup à une taverne. Son maître d'arme lui avait interdit l'alcool depuis qu'il lui avait fiché une flèche dans le ... postérieur après avoir bu un jus de raku. Mais Néra aimait bien le jus de baie. Au moins ça ne lui donnait pas mal à la tête. Il lui restait quelque sous en poche et la route avait été longue.

*Allez, se dit-il. Je peux bien m'offrir une petite pause. De toute façon je n'aurai pas trop de mal à vendre mes services d'archer au roi.*

Néra hésita un instant. Bizarement, on lui riait au nez quand il proposait ses services en général...
Mais il haussa les épaules et se dit que ça devait être sa tenue élimée qui faisait mauvais genre. Il en changerait quand il aurai plein de sous.

Il s'approcha du bâtiment.
Journalisée
Kawarschrei
Arrivant (0)
Inactifs
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 146



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #9 le: 27 Août 2015 à 16:01:12 »

- "À l'idée de prendre un verre en si charmante compagnie, je crois bien que ma fatigue s'est évanouie !", lui repondis-je en entrant avec elle dans la taverne.

Ils rentrent tous les deux et s'assoient à une table.
Le tavernier s'approche. Il n'a pas l'air sympathique.


- "Bien le bonjour, qu'est c'que j'peux vous servir ?", me demanda-t-il.
- "Apportez-moi une chope de Raku aux extraits de Nénuphar et une autre de jus de carottes.", j'eu à peine prononcé ces mots que le tavernier me répondait sèchement :
- "J'ai pas de jus de carottes, ni de jus de quoi que ce soit d'ailleurs!".
- "Bah", me tournant vers Sashling, "Les tavernes n'ont jamais de jus de carottes. Franchement, c'est à croire que les taverniers détestent les légumes".
Je lui sourit et m'adresse de nouveau au tavernier :
- "Bien, je m'y attendais. Vous n'avez qu'à m'apporter un saladier vide à la place."

Le tavernier, quelque peu intrigué, se tourna enfin vers Sashling :
- "Et vous ?"

Pendant ce temps, un jeune archer entrait dans la taverne.
« Dernière édition: 27 Août 2015 à 16:02:57 par Kawarschrei » Journalisée
Sashling
Arrivante (0)
Seizon
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 30



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #10 le: 27 Août 2015 à 23:28:30 »

Kawarschrei ayant accepté son offre, elle se retrouva de nouveau assise dans la taverne.

Le jeune homme commanda une chope de Raku et un saladier vide, vu que le tavernier n'avait pas de jus de carotte.
Elle ne s'étonna pas que son compagnon ait choisi de l'alcool malgré l'heure matinale, mais elle eut l'air aussi intrigué que le tavernier par la commande du récipient et mit donc un certain temps pour répondre à ce dernier.

"Hum pouvez-vous me resservir la même chose que tout à l'heure ?", elle se tourna vers Kawarschrei : "On est bien d'accord, je vous offre cette commande."
Ce n'était pas une question.

Le tavernier poussa un grognement et parti préparer les boissons.

Sashling regarda alors son compagnon de table et demanda avec des yeux rieurs : "Et maintenant, pouvez-vous me dire pourquoi un saladier vide ? J'ai sûrement eu l'air aussi idiot que notre charmant hôte."

Son regard fut attiré vers la porte d'entrée, un petit archer venait d'entrer.
Ne voulant pas être impolie, elle se recentra sur Kawarschrei.
« Dernière édition: 27 Août 2015 à 23:31:19 par Sashling » Journalisée
Naïra
Invité
« Répondre #11 le: 28 Août 2015 à 09:28:04 »

Néra vit que la taverne s'appelait "A la licorne blanche". Il ne savait pas très bien lire mais la licorne peinte sur le dessus de la porte était explicite. Il sourit béatement. Il allait sûrement rencontrer plain d'amis dans cet endroit !
En poussant la porte il se la prit dans le nez. elle était vraiment super lourde ! Il faillit laisser tomber son arc et en refermant la porte son carquois se renversa par terre et toutes les flèches tombèrent au sol... ça commençait bien !
Néra se pencha pour les ramasser, rouge de honte de cette entrée vraiment nulle. Il se tint prêt à se sauver à toutes jambes si le tavernier l'engueulait pour le bazar.
Journalisée
Kawarschrei
Arrivant (0)
Inactifs
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 146



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #12 le: 28 Août 2015 à 16:06:02 »

Bien que cela soit contre mes principes, le ton de Sashling ne laissait pas le moindre doute : si j'insistais elle se vexerais.
- "Soit, il semble que cela vous tienne à coeur. Je serais bien impoli d'insister pour payer.", me décidais-je enfin à lui répondre. "Mais si jamais vous veniez un jour en cité Tsuchie, je me ferais un plaisir de vous rendre la pareille. Il y existe une taverne nommée 'La plume du dragon', située au bord de la mer et l'on y sert du Raku Raku à l'extrait de nénuphar à toute heure."

Entre temps le tavernier était reparti et j'en profitais pour sortir une bouteille orangée et un petit bocal contenant un glaçon de mon sac de voyage.

- "La première fois que je suis allé dans une taverne sur le dos d'Ashanys, je lui ai offert un jus de carotte. Depuis, c'est devenu notre petite tradition. Quand au saladier, c'est que j'ai bien essayé de lui apprendre à boire dans une choppe ou à la bouteille, mais en vain.", lui expliquais-je.

Le tavernier revint alors avec les boissons et un vieux saladier en métal un peu cabossé. Il déposa le tout sur la table et retourna derrière son comptoir. On pouvais sentir son regard inquisiteur peser sur nous.
Je vida alors la bouteille dans le saladier, y ajouta le glaçon et mélanga avec le doigt. Lorsque ce fut assez frais, je retira le glaçon, intact et le remis dans son bocal.


- "C'est un glaçon spécial : il provient d'un djinn de glace et a été enchanté pour ne jamais fondre."

Puis je pris le saladier et sortis de la taverne tandis qu'un jeune archer, les joues rouges d'embarras, ramassais les flêches tombées de son carquois.
Je laissa le saladier à Ashanys et retournais à ma table.


- "Et vous, que faites-vous donc dans les parages ?"
Journalisée
Sashling
Arrivante (0)
Seizon
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 30



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #13 le: 28 Août 2015 à 23:44:43 »

Sashling écouta Kawarschrei, elle apprit ainsi qu'il était Tsuchi et hocha la tête lorsqu'il parla de la taverne La plume du dragon.
*Ouf, ce n'est pas un Reikon ou un Mizu. Je ne suis pas portée sur les conflits mais tout le monde n'est pas comme moi.*
"J'espère pouvoir visiter un jour votre royaume, c'est un peu un de mes objectifs", mentionna-t'elle et elle ajouta : "Quant à moi, je viens de Calensil."

Elle sourit de nouveau quand elle comprit le but du saladier.
"C'est touchant une telle entente et ce petit rituel. Je n'ai pas autant de proximité avec ma licorne, elle est éduquée pour ne pas s'enfuir et me retrouver, ce que je trouve déjà extraordinaire."

Elle médita un instant et reprit : "En même temps, je n'en attends pas plus d'une monture, je devrais, j'aurais sûrement de meilleures conversations avec elle qu'avec un poisson.", dit-elle dans un rire.

Une fois le jus de carotte prêt, le jeune homme se leva et sorti de la taverne pour aller servir Ashanys.

Pendant ce temps, le petit archer qui était entré avec fracas, ramassait ses flèches. La jeune femme se leva alors et l'aida à mettre la main sur les dernières flèches restantes.
"Voilà, vous devriez tout avoir. Ne soyez pas gêné, hier soir, j'ai renversé ma commande par terre, cela arrive à tout le monde.", elle sourit et retourna s'asseoir, laissant seul le petit bonhomme.

Son nouvel ami revint alors à table et elle répondit à sa question.
"J'étais en mission pour mon clan et j'ai passé cinq jours à pêcher. Hier, j'en avais un peu assez et je suis venue à la taverne pour me reposer un peu. J'avais besoin d'une bonne nuit de sommeil sous un toit.", elle toussa un peu, sa gorge commençait à s'enrouer.
"Hum... Excusez-moi, ça faisait un moment que je n'avais pas autant parlé..."

Le tavernier arriva alors juste au bon moment pour qu'elle puisse s'hydrater.

"Et ce matin donc, je repartais poursuivre mon travail. Et vous ? Qu'est-ce qui peut bien inciter une personne à chevaucher toute la nuit ? Si ce n'est pas trop indiscret ?"
Journalisée
Kawarschrei
Arrivant (0)
Inactifs
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 146



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #14 le: 31 Août 2015 à 16:08:08 »

- "En fait, il y a bien des avantages à chevaucher de nuit. On peut admirer les étoiles et s'en servir pour s'orienter, on peut écouter le chant des hiboux et profiter du calme de la nature. C'est plus sûr également : on sème plus facilement ses poursuivant et on risque moins de tomber dans une embuscade. Et il y a des aspects pratiques aussi : les licornes semblent voir aussi bien de nuit que de jour, lorsqu'on arrive dans les tavernes, la plupart des chambres sont déjà libres et il semble qu'on y fasse de charmantes rencontres avec les personnes pressées d'en sortir." terminais-je en lui faisant un clin d'oeil.
- "La vérité, c'est que ça occupe bien les longues nuits d'insomnies et que les cauchemars me semblent beaucoup moins fréquent en dormant le jour plutôt que la nuit.", lui avouais-je finalement.

Un blanc.
J'avais parfaitement plombé l'ambiance avec mes histoires.
Le tavernier ayant apporté la boisson, j'en bu une gorgée. Le raku n'était pas assez frais, mais après ce voyage, rien n'avait plus d'importance qu'un bon remontant.
Je tentais une diversion :


- "Alors vous êtes là pour la pêche ? Un jour, un ami a voulu m'y initier mais tout ce que j'ai pu attraper en une après-midi était une vieille paire de bottes ! Je crois bien n'avois pas retouché une canne depuis cette époque. Ça mord bien dans le coin ?"

Quelle banalité ! Je n'ai jamais eu grand sens de la répartie, mais là, je touchais le fond.
Faisant mine de rien, je me mis à siroter mon Raku
Journalisée
Sashling
Arrivante (0)
Seizon
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 30



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #15 le: 01 Septembre 2015 à 10:48:36 »

Sashling l'écoutait attentivement, elle eut un sourire gêné quand il mentionna "les charmantes rencontres" et haussa les sourcils quand il lui révéla un problème de cauchemars.
Elle voulut un savoir plus mais Kawarschrei se tût.

*Est-ce que je dois réagir ? En savoir plus ou c'est trop indiscret ?*

Ne sachant que faire, elle ne dit rien et un blanc s'installa entre eux.
Il relança alors rapidement la conversation sur ses aventures malheureuses en pêche.

*C'est mieux ainsi, si on devient des amis, il en parlera de lui-même, après tout c'est sûrement une histoire très personnelle et on ne se connaît que depuis 20 minutes.*

Elle rit alors de bon coeur, bien qu'un peu préoccupée par les soucis d'insomnie de son compagnon de table.
*Pourquoi ça me tracasse autant ? Je ne le connais pas.*
*Oui, mais je l'aime bien et je sais un peu ce que ça fait de fuir ses mauvais rêves.*

"Ah les bottes ! Je peux ouvrir un magasin de chaussures avec tout ce que j'ai récupéré ! C'est incroyable, si je ne savais pas que les sirènes, ou autres créatures de la mer, n'en avaient pas besoin, je croirais qu'elles cherchent à polluer notre terre.", blagua-t'elle.
"Mais en insistant un peu, au final on arrive à avoir une bonne quantité de poisson. Et le cuir se revend bien aussi. Mais c'est vrai que c'est long et qu'il faut de la patience, mais c'est parfait pour faire le point.", laissa-t'elle échapper.

Un nouveau silence.

Elle reprit alors en baissant la voix : "Savez-vous ce qui vous travaille de la sorte ? Je suis désolée mais j'ai connu il y a quelque temps ce problème d'insomnie, ça ne me regarde pas, j'en conviens, mais si vous avez quelqu'un de proche à qui en parler, je vous conseille de le faire. Le fait de pouvoir "déballer" ce que vous avez sur le coeur, même si en apparence ça n'a rien à voir, pourrait vous aider. Vous pourrier lui parler de la nature de vos cauchemars, ils peuvent apporter une réponse à la source du problème. Je ne dis pas que ça marche à tout les coups mais au moins ça devrait vous alléger l'esprit...", elle se mordit la langue pour s'empêcher de continuer.

*Décidemment, il fallait que ça sorte, il n'avait pas envie d'en parler, tu as bien vu qu'il a orienté la conversation sur un autre sujet.*
*Oui et maintenant c'est fait ! S'il a parlé de ça, c'est que c'est important, c'est évident, on ne se confie pas comme ça au premier venu mais là c'est parti presque tout seul, alors...*
"...Un conseil ne tue pas !", finit-elle sa pensée à voix haute, sans le remarquer.

[HRP] Mon personnage n'est pas schizo, c'est juste que ses pensées se chevauchent :) [/HRP]
Journalisée
Naïra
Invité
« Répondre #16 le: 01 Septembre 2015 à 13:47:37 »

Néra avait ramassé toutes ses flèches. Une jolie jeune femme était venue l'aider avant de repartir parler à un grand monsieur inconnu. Ils avaient l'air sympas tous les deux et la dame l'avait gentiment consolé de sa déconvenu. Il les aurait bien abordés pour leur demander d'être ses amis, mais ils avaient l'air d'être en couple et Néra ne voulait pas les déranger. Ils avaient l'air de parler de sujets secrets hyper important.

Néra s'approcha donc du bar et voulut commander un jus de baies. Cerises ou potiron, ses préférés. Malheureusement, il était trop petit et le tavernier ne voyait pas sa main levée....
Néra décida donc de grimper sur le tabouret le plus proche. il grimpa sur le petit marchepied rond et réussit presque à se hisser jusqu'en haut du tabouret. Mais ce bar avait dû être fait pour des géants ! Néra voulut sauter pour atteindre le haut et là... patatras !
Il s'étala de tout son long la tête la première. Son carquois passa par dessus sa tête et ce fut un miracle si les flèches ne lui transpèrcèent pas le dos. Son arc était tombé sous son ventre et semblait brisé. Et peut-être sa tête. Ou son bras, il ne savait pas ce qu'était ce gros CRAC qu'il avait entendu. I voyait des étoiles, des nuages et des licornes....

Néra perdit connaissance.
Journalisée
Kawarschrei
Arrivant (0)
Inactifs
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 146



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #17 le: 09 Septembre 2015 à 15:24:49 »

Je fus surpris de son interêt pour mes cauchemars et bien qu'elle me conseille d'en parler à une personne proche, je sentais bien que c'était à elle qu'elle voulait que je me confie. Bien que nos royaumes respectifs etaient en paix, était-ce bien prudent de se livrer à une quasi-parfaite inconnue ?
Le Raku obstruait déjà mon jugement et je me sentais d'humeur bavarde. La solitude du voyage y était peut-être pour quelque chose aussi.


"J'ai déjà eu recours à ce genre de thérapie, et à pas mal d'autres aussi. Sans succès, mais cela ne coute rien d'essayer et puisque vous cela semble vous interesser, je peux bien vous en raconter quelques-uns. Les moins effrayants. Les autres, je vous les garderais pour une soirée autour d'un feu de camp.", lui répondis-je.

"J'entre dans une geole où se trouvent des personnes dont les parures laissent deviner de hautes fonctions. Je crois bien reconnaitres les couleurs spécifiques de chaque royaume. L'ambiance est tendue, ils semblent attendre quelqu'un tout en débattant, l'air grave. Entouré de plusieurs compagnons, nous descendons l'escalier et franchissons la grille de la cellule. Nous nous annonçont et le groupe nous laisse passer. Un homme est enchainé au fond de la pièce et il émane de lui une noirceur semblable à la créature de la cave. Tous les yeux se portent sur moi, certains curieux et d'autres impatients. On dirait bien que je suis celui qu'ils attendaient. Mais de tous les regards, celui du prisonnier est le plus terrifiant. De ses yeux rusés il me scrute, me jauge comme s'il pouvais voir jusqu'au plus profond de mon âme. Son sourir glacial et arrogant fait froid dans le dos. N'ayant pas d'autre choix, je prononce des paroles que je n'entends pas et m'avance vers lui. Il se saisit de mon bras droit tout en sortant habilement une lame de sa manche. Un murmure d'inquiétude parcours l'audience tandis qu'il plante son scalpel de fortune dans mon bras droit. Et c'est alors que je me réveille.", racontais-je tout bas.

Raconter ce cauchemard n'est pas aussi terrible que de le revivre chaque nuit. Mais je pris tout de même une gorgée de Raku comme pour me donner du courage.

"Celui ci est un peu plus effrayant. Il se passe dans une grotte infestée de bestioles venimeuses. Armé de mon arc, je les abats d'aussi loin que je puisse les voir arriver dans la pénombre, mais il en vient toujours. Plusieurs d'entre-elles m'ont contourné et coupent toute retraite. Impossible de faire machine arrière. Une lumière brille au loin, je n'ai pas d'autre choix : je prend une torche et cours dans cette direction. Je les entends derrière moi, je ne préfère pas m'arrêter. Une trentaine de mètres plus loin, la lumière s'avère etre l'entrée d'un temple. Les statues me laissent penser qu'il est dédié à Malara. Les créatures ne m'ont pas suivies, une protection divine est peut-être à l'oeuvre. Je rentre dans le temple, dépose une petite offrande, sans penser que Malara ne me sera pas d'une grande aide ici, puis j'explore les quelques salles. Aucune sortie, je suis bel et bien coincé ici. Dehors, toujours aucune de ces immondes créatures. Je tente prudemment une sortie. Dix, vingt, trente mètres, toujours rien, c'est étrange mais je n'y prète guere attention car j'approche de la sortie ! Soudain je sens un frisson, comme un regard dans mon dos. Je me retourne et face à moi un personnage effrayant se tenait à quelques centimètres. Depuis quand me suit-il ? Comment ne l'ai-je pas entendu ? Qu'est-il ? Est-ce un démon ? Il dégage une aura aussi malsaine que son haleine, la peur m'envahit. Complètement tétanisé je le regarde s'approcher. Son attitude ne parait pas menaçante. Il semble m'expliquer quelque chose mais là encore je n'entend rien. Il finit par prendre mon bras tout en prononcer des paroles incompréhensibles. Son contact est glacial et quelque chose s'insinue dans mon bras droit. La douleur est insoutenable. Et je me réveille en sueur, le bras brûlant de douleur.", terminais-je.

Un frisson me parcours. Je reprends une gorgée de Raku.

"Qui suis-je, ou suis-je dans ces rêves ? Qui sont tout ces personnages ? Pourquoi je n'entend jamais distinctement les paroles ? Tout cela semble si réel et j'ai la sensation qu'il y a un sens à tout ça, mais je n'arrive pas à voir lequel."

Ma choppe était déjà vide. Je me tournais vers le comptoir pour appeler le tavernier, lorsque le petit archer que j'avais croisé à l'entrée tomba du tabouret dans un grand fracas.
« Dernière édition: 29 Septembre 2015 à 08:29:38 par Kawarschrei » Journalisée
Sashling
Arrivante (0)
Seizon
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 30



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #18 le: 09 Septembre 2015 à 20:00:27 »

"Oh, je sais que je suis curieuse et que ça m'intéresse, mais je ne pensais pas à moi quand je vous disais de vous confier à quelqu'un. Mais merci."
Elle se tût un instant, repensant aux cauchemars du jeune homme.

*Oh là là, c'est malin, j'ai plein de questions... Bien de trop, je balance tout ?*

Elle inspira profondément et commença :
"Vos rêves sont vraiment sombres, depuis combien de temps les avez-vous ? Vous semblez vous demander s'ils sont réels, vous pensez avoir pu vivre ce genre de chose ? Mais si c'était le cas, vous vous en souviendriez non ?"
*Amnésique ?*

"Un moment, vous mentionnez vos compagnons, c'est le cas ? Vous les avez reconnus ? Vous leur avez posé des questions ?"

Elle hésita, c'est vrai que ses questions n'étaient pas des révélations, après tout, Kawarschrei avait déjà dû examiner tous les détails. Elle continua cependant.
"Aussi, je retiens autre chose dans vos rêves, votre bras droit... Hum, je vais peut-être vous dire quelque chose de trivial mais si c'est en rapport avec votre passé, vous avez peut-être une cicatrice ? Si c'est le cas, je ne sais pas ce qui vous est arrivé, mais ces rêves semblent vouloir vous le raconter..."

*C'est comme une enquête, ce n'est pas drôle pour lui mais je trouve ça passionnant, peut-être justement parce que ma propre mémoire me fait défaut...*, les joues de Sashling rougirent de honte à cette pensée.
*Hep, hep, calme-toi, le but c'est éventuellement de l'aider si possible, mais tu n'es pas un psy, par contre...*

"Par contre, si vous n'avez pas de cicatrice, est-ce que vous vous êtes déjà rendu au temple de Malara ? Encore une fois, je ne fais sûrement pas mieux que les thérapies auxquelles vous avez assisté mais entre les conversations floues, le fait que vous ne semblez reconnaître personne, cela semble la seule chose de concrète, peut-être que vous y trouverez ou avez trouvé des informations ?", reprit-elle.

Son souffle s'accéléra et elle se mit à parler précipitamment : "Et puis, et puis, si ça s'est vraiment passé, pourquoi les quatre royaumes sont présents ? Dans l'histoire de Sistearth, combien de fois les quatre royaumes ont réussi à se réunir sans se taper dessus ? Et puis... "

Sa tirade fut interrompu par l'arrivée du tavernier qui nota la commande de Kawarschrei.
*Tavernier, tu me sauves mais tu aurais pu venir plus tôt, ça m'aurait éviter de m'exciter de la sorte...*
Elle soupira, finit son verre et en profita pour en commander un autre.

"Et puis, je suis désolée, je me suis un peu trop lâchée... Ce ne sont peut-être que des rêves... Et vous avez sûrement déjà exploré ces "pistes"... En tout cas, je vous remercie de m'accorder une telle confiance, bien que nous ne nous connaissons pas et que nous soyons de royaume différent."

[HRP] C'est difficile de faire semblant de ne pas savoir, ça m'apprendra à fouiller le forum et le wiki Tire la langue [/HRP]
Journalisée
Kawarschrei
Arrivant (0)
Inactifs
 

Hors ligne Hors ligne

Messages: 146



Fiche de perso Voir le profil
« Répondre #19 le: 07 Octobre 2015 à 17:02:35 »

"D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu des nuits agitées.", lui repondis-je avant d'enchainer sur sa seconde question, "Les rêves et les cauchemards recellent toujours une partie délirante ou farfelue. C'est ce qui nous fait réaliser que ce n'est pas la réalité. Mis à part le fait que je n'entende aucune parole, il n'y a de délirant dans mes cauchemars. Chaque détail est précis et c'est toujours la même fin qui arrive, invariablement, comme un souvenir qui tourne en boucle. Comme le souvenir de quelqu'un d'autre."

*Elle enchaina sur une nouvelle question.*

"Bien entendu, certains des mages que j'ai rencontré m'ont parlé d'amnésie et de refoulement. J'ai donc tenté de retrouver les lieux et les personnes que je vois dans ces cauchemars. Mais le temple de Malara n'est pas dans un souterrain et les geoles se ressemblent toutes. Quand aux grottes, j'en ai trouvé une peuplée de semblables affreuses créatures, mais nulle trace ni d'un temple, ni d'un démon."

*Un baillement m'échappe tandis qu'elle continue ses investigations.*

"Vous voulez parlez de ceux qui m'escortent dans la geole. Plusieurs indices me laissent penser que ce sont mes compagnons : leur attitude déjà, ensuite nous possèdons tous trois une ceinture ornée d'un loup et enfin, ils apparaissent également à mes côtés dans d'autres cauchemards. Hélas, je n'ai jamais réussi à leur parler : je n'ai aucun contrôle sur ces cauchemards. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé."

*Puis elle parla de mon bras droit. Je déboutonna le bouton de la manche et la retroussait presque jusqu'à l'épaule.*

"Comme vous pouvez le voir, mon bras droit n'a rien." lui dis-je en lui montrant mon bras.
"Le temple de Malara ne m'a rien apporté. Comme je le disais, il n'est pas dans une grotte, les statues sont différentes et les mobilier est agencé différemment. Seule son architecture semble similaire, mais je pourrais dire de même de celui de Nali ou d'Eleriel. Les temples sont tous bâtis un peu de la même manière."

*Je n'avais pas terminé qu'elle posait déjà une nouvelle question mais le tavernier l'interrompit*

"Vous désirez ?", demanda-t-il avec son aimabilité habituelle. 
"La même chose, merci", lui repondis-je en lui tendant ma choppe.

*Une fois éloigné, je repondis à sa dernière question.*

"En effet, les peuples ennemins ne se sont que très rarement alliés, et bien souvent dans de sombres circonstances. C'est arrivé quelques fois depuis que je suis en âge de parcourir le monde, et je m'en souvient plutôt bien. Avant cela, je n'ai trouvé que les vieilles légendes de l'ancien monde. Mais regardez moi : si j'avais vécu à cette époque, j'aurais plus du double de mon âge. Ma seule piste reste celle d'avoir reçu, par quelque bizarrerie, les souvenirs d'un autre. Parmis les sorciers qui m'ont ausculté, aucune n'a pu invalider ou valider cette théorie, mais tous s'accordaient sur le fait que mon corps soit naturellement refractaire à la magie..."

*Après l'interruption du tavernier, elle semblait confuse sur son emportement.*

"En effet, j'ai déjà exploré bien des pistes, sans grand succès. Vous en savez autant que moi maintenant. Je voyage désormais en espérant retrouver les rares rescapés de l'ancien monde encore vivants, dans l'espoir qu'il puissent répondent à quelques unes de mes questions."

"Vous parliez d'avoir eu des insomnies par le passé, si ce n'est pas trop indiscret, comment en avez vous guéri ?"

[HRP J'avais pas tant écrit depuis les beaux jours du Tsuchi Mag' ;-) -- bon par contre, désolé pour le temps de réponse Triste ]
Journalisée
Pages: [1] 2   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2008, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Reflection Theme by [cer]
Page générée en 0.046 secondes avec 22 requêtes.